s’y attendre

s’y attendre

Je n’ai jamais cherché l’amour

A vrai dire je m’y attendais

Car je sais qu’il viendra en moi un jour

En un endroit et un lieu que j’ignorerai

Il me viendra sans prévenir

Au moment où je boufferai de la confiture

Au moment où je sortirai les ordures

Au moment où on me foutrai une piqûre

Au moment où je projetterai de m’enfuir

Car il vient toujours ainsi

Lorsqu’on sourit à un inconnu

Lorsqu’on cri ouistiti

Lorsque tu embrasses un ami

Lorsqu’on sort faire pipi

Lorsqu’on totalement perdue

Dans une vaste et profonde jungle

Quand dan les foins on cherche une épingle

Quand on a trop essayé de l’atteindre

Quand notre vie est nulle et qu’on essaye de la dépeindre

Quand on l’a pas inutile de feindre

Quand on abandonné en trop essayant de l’atteindre

Il ne faut pas cherché l’amour

Il faut s’y attendre

Comme un con qui ne peut rien comprendre

Comme un lâche qui n’ose rien entreprendre.

Comme un enfant dans un air faussement tendre

comme la prière de celui qu’on allait pendre

il ne faut pas cherché l’amour :il faut s’y attendre

Publicités

10 réflexions sur “s’y attendre

  1. <pissoa tsy mety antsoina mihitsy hono le izy fa tsy afa manoatra dia miandry fotsiny.Ny ahy aloha efa tonga eh(vazivaziko an)

  2. <Romina Oliverio c’est vrai k’on le trouve quand on arrete de cherché mais on le perds aussi après l’avoir trouver n’est ce pas?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s